Il explique que ce choix vient de ses débuts professionnels où en tant que joueur issu du centre de formation du club lombard il a dû choisir parmi les numéros prévus à cet effet (du n°35 à 50 en Italie) et le numéro 45 lui permettait d’obtenir le chiffre de 9, le numéro traditionnel de l’avant-centre, son poste, en additionnant le 4 et le 5 du numéro 45. Ce numéro 45 lui ayant réussi lors de ses premiers matchs pro, il a donc décidé de le conserver tout au long de sa carrière.