Avec respectivement 98 et 94 sélections, Djalma Santos et Gilmar dominent jusqu’à la fin des années 1990 le classement des joueurs brésiliens les plus « capés ». Bien que sélectionné jusqu’en 1965, le brillant ailier Julinho ne participe qu’à la Coupe du monde 1954. En jouant pour la Fiorentina de 1955 à 1958, il est l’un des premiers Brésiliens à faire carrière en Europe. Outre la Coupe du monde aux États-Unis, maillot equipe de france le duo remporte deux fois la Copa América en 1989 et 1997. Bebeto est également finaliste de la Coupe du monde 1998 en France.