Malgré ces dépenses, le Real Madrid termine la saison 2009-2010 sans gagner aucun titre et offre deux visages bien différents. Cependant, en championnat, il offre un visage séduisant puisqu’il termine la saison avec un total de 96 points et est doté d’une puissance offensive impressionnante : 102 buts inscrits lors des 38e journées (2,68 buts par match) dont 60 à Santiago Bernabéu (3,16 buts par match) où seul le FC Barcelone a pu prendre des points.